Les Amis du Musée du Protestantisme de Lemé

 

Vous êtes sur le site de l’association « Les Amis du Musée du Protestantisme de Lemé » (AMPL) qui gère ce musée dédié à l’histoire du protestantisme en Thiérache, en France et en Europe.

Ce musée se situe dans un ancien temple calviniste construit en 1853, fermé en 1974 et restauré à partir de 1990 par les membres bénévoles de l’association ASTL (« Association pour la Sauvegarde du Temple de Lemé »).

Le musée a été inauguré en 2006.

Bien que situé dans un temple, il s'agit d'un musée historique et non confessionnel; il n'y a d'ailleurs plus de célébration religieuse dans ce temple.

 

En entrant, vous découvrirez l’agencement intérieur classique d’un temple protestant.

Vous commencerez par le visionnage d’un film de 15 minutes sur les origines du protestantisme et sur son développement en Thiérache, une des premières régions à accueillir le calvinisme.

Vous débuterez alors la visite proprement dite en vous aidant, soit de fiches plastifiées, soit d’un audio-guide mis gratuitement à votre disposition. Ces deux supports sont disponibles en français et en anglais.

Au rez-de-chaussée, vous découvrirez dans des vitrines des bibles originales et anciennes ainsi que des objets de culte protestant. Sur les murs latéraux, vous verrez des photos et des documents :

     sur le pasteur Colani, d’origine suisse, apôtre du Réveil Religieux en Thiérache et à l’origine de la construction du 1er temple à Lemé en 1820 

     sur l’Asile Evangélique de Lemé « Notre Maison », orphelinat qui accueillit et éduqua des centaines de garçons de 1853 à 1974. Ceux qui sont passés par cette Maison retrouveront, sans doute avec nostalgie, des photos et des objets de cette institution.

     sur les missions au XIXème siècle.

L’exposition permanente présentée dans les tribunes à l’étage a été conçue à partir d’une collection de gravures anciennes : la donation Renard.

La première partie va de l’Humanisme à la Réforme avec la présentation des princes de la Renaissance et des pères fondateurs de la Réforme autour de Luther et Calvin. La Réforme Protestante pénètre en Thiérache.

La deuxième partie voit la période des guerres de religion dans lesquelles sombre la France puis l’œuvre pacificatrice du roi Henri IV jusqu’à l’Edit de Nantes et la paix de Vervins en 1598..

La troisième partie conduit du climat d’intolérance sous le régime de l’Edit de Nantes jusqu’à la « Petite Révocation » de 1663 dans le diocèse de Laon, et de la Révocation de l’Edit de Nantes en 1685 à la clandestinité (avec Gardien Givry de Vervins).

Cette exposition se termine à l’aube de la liberté avec la noble figure de Paul Rabaut-Saint Etienne au début de la Révolution française.

Grâce à un don du pasteur Lienhardt, le musée s'est enrichi en 2017 d'un tableau de grande dimension "Les inscriptions huguenotes de la chapelle du château de Chamerolles". Cet ensemble (Credo,Tables de la Loi et Oraison dominicale) était peint sur un mur d'un des plus anciens lieux d'exercice de la "Religion prétendue réformée".   Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien  Tableau chamerolles

Une exposition temporaire sur la laïcité sera visible jusqu'au 6 septembre 2020 dans le cadre de la visite du musée.

Comptez au minimum une heure de visite au total

 

Renseignements pratiques 

Le Musée sera ouvert les dimanches de 14h30 à 18h  du 5 juillet au 20 septembre 2020 (journées du Patrimoine).

Prix d'entrée inchangé: 4 € par personne  (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans).

Pour les journées du Patrimoine, le musée sera ouvert les samedi 19 et dimanche 20 septembre de 14h30 à 18h et l'entrée sera gratuite.

Possibilité de visites personnalisées pour des groupes de moins 10 personnes jusqu'au 15 novembre 2020 au tarif de 8 € par personne et avec un délai de prévenance d'au moins 4 joiurs.      Prendre rendez-vous auprès de Mme Loizeaux au 03 23 97 63 73 (laisser éventuellement un message dans la boîte vocale).ou de Mme Vitaux au 06 36 98 22 43

 

Les visites se feront dans le strict respect des consignes sanitaires suivantes:

1. Conformément au décret gouvernemental du 20 juillet 2020, le port du masque est obligatoire dès l'entrée dans le musée ainsi que le passage des mains au gel hydroalcoolique (fourni) avant de prendre les feuilles-guides plastifiées remises à la caisse.

2. Une fois dans le musée, une distance de 1 mètre au minimum entre chaque visiteur doit être respectée.

3.Le parcours de visite fléché est obligatoire car il permet d'éviter le croisement des visiteurs

4. Avant de sortir, les feuilles de visites doivent être déposées sur la table près de la porte de sortie

5. Les feuilles-guides plastifiées sont passées au gel après chaque dépôt, les rampes et les vitrines horizontales sont désinfectées au milieu de chaque session et toutes les vitrines et rampes sont désinfectées à la fin des visites.

Ces mesures permettent de visiter le musée en toute sécurité sanitaire.

 

Vous pouvez parcourir le site à l'aide des liens de navigations dans le menu.

Nous vous souhaitons une bonne visite du site du Musée du Protestantisme de Lemé et nous espérons que vous trouverez les informations que vous cherchez.